• Accueil
  • > Archives pour février 2013

Lieu de mémoire…

28022013

Au n°41 de la rue des Vinaigriers (Paris 10ème), on peut voir ces deux plaques commémoratives.

Lieu de mémoire... snb19823




8 janvier 1936: la doyenne des Parisiens (et des Français).

26022013

Mme Delpierre, était née le 29 décembre 1829. La légende figurant sur cette photo nous apprend que cette dame de 107 ans se lève à 5 heures du matin afin d’aller porter les journaux aux clients du quartier. Une photographie réalisée chez elle le 8 janvier 1936.

8 janvier 1936: la doyenne des Parisiens (et des Français). doyenne-des-francais-107-ans-en-1936.




Retour à (Beau)Grenelle…Suite.

25022013

Une vue actuelle de la parcelle allant du n°120 de la rue du Théâtre au n°57 de la rue du Commerce. Encore quelques constructions datant de la période 1820/1830.

Retour à (Beau)Grenelle...Suite. snb19649




Retour à (Beau)Grenelle…

23022013

J’ai déjà évoqué plusieurs fois l’histoire de la plaine de Grenelle, puis son lotissement par Léonard Violet dans les années 1820/1830. Voici quelques photos prises en janvier 2013  (exceptée celle pour l’ancienne Mairie, réalisée en décembre 2012).  C’est grâce à l’ouvrage de J. Hillairet (« Dictionnaire historique des rues de Paris », Editions de Minuit, 1979 [pour la seconde édition], 2 volumes et un Supplément), que j’ai pu retrouver certaines anciennes maisons datant de l’époque de L. Violet. Le passant d’aujourd’hui n’y fait guère attention… 

Retour à (Beau)Grenelle... snb18470

plaque-posee-en-1914

La mairie de Grenelle de 1842 à 1859. Elle est située au 69, rue Violet. Une plaque commémorative rappelant la destination primitive de cette demeure a été apposée en 1914. J’en profite pour signaler qu’au temps de Beaugrenelle, remplacé par le nom de Grenelle par la suite, jugé moins présomptueux, la rue Violet était une rue habitée par les notables de la nouvelle agglomération. A cette époque  elle n’était pas encore traversée en diagonale par l’Avenue Emile Zola (ouverte en 1905 à laquelle on donna deux ans plus tard le nom du grand écrivain).

snb19656

Une demeure se trouvant au n°61 de la rue Violet et datant de l’époque de Beaugrenelle. Elle a sans doute été remaniée plusieurs fois depuis cette époque (encadrement de la porte , balustrades des fenêtres du premier étage). Ce fut longtemps un bureau des Finances publiques; c’est à présent un lieu d’exposition et de rencontre gérée par une association historique d’anciens combattants de la Guerre d’Algérie.

snb19644

Cette élégante maison ne figure dans aucun guide; pourtant son aspect me fait penser à une demeure qui daterait de l’époque de Léonard Violet, quoiqu’elle ne comporte aucuns des attributs du style néo-classique si propre aux maisons construites durant cette période. Son style est simple, sans fioriture. Elle se trouve au n°70 de la rue du Théâtre. C’est aujourd’hui un établissement scolaire.

snb19642

Au n° 120 de la même rue on peut voir un immeuble construit au carré et datant de 1830. Remarquez les vestiges des frises et ces sortes de mascarons apposés verticalement. Les deux petits bâtiments carrés situés de part et d’autre de l’immeuble pourraient être ceux des concierges. Je ne pense pas que la grille soit de cette époque mais plutôt des années 1910. En tout cas c’est le seul exemple d’un immeuble aussi haut datant de cette époque dans le 15ème. Ci dessous, une vue actuelle de la parcelle allant du n°116, rue du Théâtre au n°56 de la rue du  Commerce. Toutes ces petites maisons datent de la période de Beaugrenelle. Celles de la rue Violet sont promises à une destruction prochaine… Sauf exceptions, les constructions de cette époque et réalisées ici n’étaient pas très hautes.

snb19645

snb19646

 snb19647




Retour sur la grande inondation de janvier 1910…

14022013

Un thème déjà évoqué sur mon blog mais qui a été le prétexte de la réalisation d’une multitude de prise de vues… La rue des Usines est notre actuelle rue du Docteur Finlay; elle débute au carrefour du boulevard de Grenelle et de la rue de Lourmel. Sur l’une des cartes-postales on peut voir des « cambrioleurs » en action (rue de la Fédération située près des précédentes). Je doute de la réalité de cette scène. Peut-être que ce sont des comédiens jouant la scène pour les besoin du photographe…

Retour sur la grande inondation de janvier 1910... rue-des-usines-1rue-des-usines-2

rue-de-lourmel

petite-scenemetro




La demeure de Léonard Violet…

6022013

Une photo prise récemment depuis le Square Violet (15 ème) qui fut l’ancien parc de cette demeure construite pour l’entrepreneur dans les années 1820. Selon certaines sources il n’y aurait jamais habité l’ayant vendu peu de temps après sa construction pour des raisons financières. Je n’en suis pas convaincu !

Il faut s’imaginer cette belle maison sans la caserne de pompiers. Depuis ses fenêtres, Violet pouvait voir vers le nord jusqu’au mur des Fermiers-Généraux, en suivant la rue… Violet !

La demeure de Léonard Violet... snb19664

Lire également cet article: http://lesphotosdedaniel.unblog.fr/2010/05/02/du-cote-de-chez-leonard/

 

 




Les 2 statues disparues du square Violet…

3022013

Rappelons que ce square située dans le 15ème a été ouvert au public en 1876. Il est formé par la majeure partie du jardin de la propriété de Léonard Violet (1791-1881), entrepreneur qui lotit la plaine de Grenelle pour en former une petit ville tracée au cordeau: Beaugrenelle. Ceci se passait dans les années 1820/1830.

Dans ce square se trouvaient deux statues: Une en bronze portant le nom de « Bataille d’enfants » de Joseph Louis Enderlin (1851-1940); elle a été fondue durant l’occupation en 1941. Une autre portant le titre de « Sauvée » d’Hector Lemaire représentait un pompier sauvant des flammes une jeune fille et aurait subi le même sort.

Cette dernière était un bel hommage aux Sapeurs-Pompiers dont la caserne est encore située tout près. Construite par Vaudremer en 1895, elle englobe l’ancienne demeure de Violet. L’ensemble est la propriété des Sapeurs-pompiers depuis 1860. 

J’aurais l’occasion d’y revenir prochainement….

« Bataille d’enfants » hier, en 1910…

Les 2 statues disparues du square Violet... square_violet_cp_1910

Socle vide aujourd’hui, en 2013…

snb19670

 La statue « Sauvée » se trouvait tout près du kiosque à musique (ce dernier construit en 1900 a été refait à l’identique en 2004, car détruit après la tempête de décembre 1999-une petite plaque précise ce fait-). Aucun socle subsistant n’est visible.

sq_viol_cpa1

stat_sauv1




La rue Frédéric Sauton prise depuis la rue des Grands-Degrés…

2022013

En janvier 1910 et en janvier 2013. Au bout se trouve la Place Maubert. On peut apercevoir tout au fond sur le premier cliché la statue d’Etienne Dolet qui disparaîtra sous l’Occupation.

La rue Frédéric Sauton prise depuis la rue des Grands-Degrés... 1910-angle-grands-degres-f.sauton

snb19727







Martinisme-Les Serviteurs I... |
debarquement2009 |
histoire/géographie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | De la guerre dans l'art, de...
| Anglais pour non-spécialist...
| videohistgeo6eme