• Accueil
  • > Recherche : place village ancien photos

La place de l’ancien village de Passy…

9052014

Deux vues de la place de Passy (16ème). Sur la première on peut apercevoir plusieurs immeubles du XVIIIème siècle. Sur la seconde on voit la pâtisserie Coquelin qui disparaîtra à la fin des années 1980. 

La place de l'ancien village de Passy... place-de-passy

place-de-passy-




Paris d’hier et d’aujourd’hui (80).

6052014

1920.jpg

La première église d’Auteuil, que remplace depuis 1877 l’église actuelle, datait du XIe siècle. Reconstruite au XIVe siècle, elle avait été agrandie au XVe et XVIIe siècle. Elle possédait un petit cimetière dans lequel furent inhumés les habitants du village du XIe siècle jusqu’en 1793. Parmi eux reposaient Henri-François d’AGUESSEAU (1668-1751), avocat brillant qui s’était fait connaître en défendant les libertés de l’Église gallicane et résista à la promulgation de la bulle Unigenitus de 1713 condamnant le jansénisme, très bien implanté dans les milieux parlementaires. Appelé par le Régent en 1717 pour devenir chancelier et Garde des Sceaux, son opposition à Law lui valut l’exil dans ses terres, mais il fut rappelé en 1720 pour être à nouveau évincé par le cardinal Dubois en 1722. Rappelé une nouvelle fois en 1727, il garda la charge de chancelier jusqu’en 1750. Juriste éminent, ses réformes améliorèrent significativement les procédures judiciaires et tendirent à assurer davantage d’uniformité dans l’application des lois. Il avait épousé Anne Lefèvre-d’Ormesson qui avait demandé par piété à être inhumée au milieu des pauvres du cimetière : il la rejoignit donc dans le tombeau, qui fut déplacé une première fois en 1753.

Louis XV fit ériger un monument à la gloire de son chancelier constitué par une pyramide de porphyre couronnée par un globe d’or surmontée d’une croix.

Cette tombe fut profanée en 1793 et leurs cercueils de plomb furent ouverts.

En 1800, le consul Lebrun ordonna la restauration et la réédification de cette pyramide, les restes du couple ayant été conservés par le maire Benoit. Devenu trop petit, le cimetière avait été transféré en 1793 dans le terrain actuel et remplacé par une place publique au centre de laquelle se dresse toujours le monument d’AguesseauLa place est très passante le jour, mais peu de gens savent que ce monument, en face de l’église, est en réalité les vestiges de tombe d’un chancelier de France, unique reste de l’ancien cimetière du village d’Auteuil.

La première photo a été prise vers 1920; la seconde en 2011.

2011.jpg




La rue du Commerce d’antan (15ème).

31122013

Quelques clichés de cette rue (datant des années 1900) qui était la voie centrale du village de Beaugrenelle, créé dans les années 1820 par l’entrepreneur Léonard Violet.

La rue du Commerce d'antan (15ème). 1363684777-carte-postale-ancienne-rue-du-commerce-paris

Vue prise en direction du boulevard de Grenelle. On aperçoit en haut à gauche la Grande Roue édifiée, près de l’avenue de Suffren,

pour l’Exposition Universelle de 1900.

commerce-28rue-du29-2_t-dc-338


1363684457-carte-postale-ancienne-rue-du-commerce-paris

Une vue assez rare. La rue du Commerce prise depuis le Boulevard de Grenelle. A gauche la petite maison a été remplacé par l’immeuble du Mac Donald.

Le café « A l’Obus », à droite, est à l’emplacement du Monoprix !




Paris d’hier et d’aujourd’hui (77).

31052013

placedepassy.jpg

Nous voici au coeur de l’ancien village de Passy, rattaché en 1860 à Paris pour former (avec Auteuil et Chaillot) le 16ème arrondissement. Cette place formée en 1834 et appelée « Place de Passy » portait précédemment le nom de « Place de la Mairie » dû au voisinage de la Mairie, sise 67, rue de Passy. 

La première vue date des années 1910; la seconde de 2011. L’immeuble de la pâtisserie Coquelin est toujours là. La pâtisserie qui disparut vers 1990 fut une des meilleures de Paris avant de devenir l’une des plus mauvaises… Sic gloria transit mundi !

snb14814.jpg

 

 




PARIS d’hier et d’aujourd’hui (71).

11062010

avflixfaure1907.jpg

L’aenue Félix Faure, avec ses beaux immeubles en pierre de taille, est sans doute la plus élégante du 15ème arrondissement. Ouverte en mars 1896, sous le nom de « rue Herr »,  elle ne prit son appelation actuelle qu’en 1900, Il convient d’ajouter, en citant J. Hillairet, que la rue Herr primitive, courte voie de l’ancien village de Grenelle, reliait en 1855 les rues de l’Eglise et de Javel. Elle sera prolongée en 1896 jusqu’à la place Balard.

La voici en 1907; puis en 2009.

avflixfaureen2009.jpg

 




PARIS d’hier et aujourd’hui (44)

15042010

fc3volontaires7e580b512000714903d22ec86.jpg

Nous voici de retour dans le vaste quinzième arrondissement, dans le quartier de Vaugirard. Rappelons que ce fut le nom d’un très ancien village, dont l’origine remonte au 13ème siècle. Ce dernier était situé à l’origine vers l’actuelle place Henri Rollet où fut bâti la première église. La rue de Vaugirard, ancienne grande rue du village éponyme, est la plus longue de Paris avec des 4km360.

Les deux vues qui suivent représentent le carrefour de la rue de Vaugirard avec celle des Volontaires. La première a été prise vers 1910; la seconde en 2010.

A droite se trouve l’entrée de la station « Volontaires », plus loin toujours à droite, le petit immeuble du Mont-de-Piété existe toujours, mais il a été transformé en hôtel et son rez-de-chaussée en charcuterie alsacienne (le tout dans les années 1990).

a19volontaire2fc830714191844357d5ed.jpg

 

 







Martinisme-Les Serviteurs I... |
debarquement2009 |
histoire/géographie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | De la guerre dans l'art, de...
| Anglais pour non-spécialist...
| videohistgeo6eme