• Accueil
  • > Recherche : rue montmartre

Dans la rue Montmartre…

18062014

Cette voie du 1er arrondissement débouchait sur les Halles, ceci explique le monde qui s’y trouve. Ce cliché (sur une carte-postale oblitérée en 1906) représente la rue Montmartre en direction du nord, vers son carrefour avec la rue Etienne-Marcel. Un coin que j’ai beaucoup fréquenté durant la période 1980/2000…

Dans la rue Montmartre... la-rue-montmartre-en-direction-de-la-rue-e.-marcel-




Le Pont Caulaincourt (18ème).

6062014

Une vue peu courante de ce pont qui enjambe le cimetière Montmartre, en direction de la rue Caulaincourt. Il fut construit en 1888.

Le Pont Caulaincourt (18ème). 1326141314-1246-tout-paris-pont-caulaincourt-xiiie-arrt-




Un village de province nommé « Montmartre »…

19052014

Un village de province nommé

Quelques clichés de ce coin de campagne. Ils datent des années 1905/1910.

moulin-de-la-galette

moulin-de-la-galette-vers-1908

montmartre-cabaret-pere-agile

rue-girardon




Du côté de la Porte de Montmartre…

29032014

Du côté de la Porte de Montmartre... pm1

Avant 1860 elle s’appelait la « Poterne Montmartre », nom sans doute dû à son étroitesse d’accès par rapport aux autres portes existantes. Toutes ces photographies sont prises en direction de Paris. Tout au fond, le boulevard Ney passe transversalement et la rue du Poteau forme l’issue du point d’horizon. Immédiatement derrière les deux bastions se trouve la grille qui ferme l’accès à cette porte (on peut apercevoir le lanternon au milieu de la première photographie) Les deux premiers clichés datent des années 1910; sans doute 1919 pour le second où l’on peut constater que les fortifications sont en train d’être démolies. Le troisième a été pris en janvier 2013. Les lieux ont totalement été bouleversés. De grands ensembles d’HBM (« Habitations Bon Marché ») ont été construits dans les années 1930 (comme très souvent tout autour de Paris non loin de l’emplacement de l’enceinte de Thiers). L’accès à la Porte de Montmartre considérablement élargi est devenue en toute logique l’Avenue de la Porte de Montmartre. A noter qu’il reste encore autour de Paris, quelques vestiges de cette enceinte, notamment à la Porte-de-Clichy, derrière les bâtiments des magasins de l’Opéra. J’y reviendrai dans mon second blog (ouverture 1er juillet 2014).

pm3

 




« Bébé Cadum »…

10092013

snb15719.jpg

Une grande publicité peinte, une des très rares que l’on peut encore voir dans Paris, sur le célèbre savon. Datant des années 1920/1930 elle a été refaite à l’identique en 2009. Ce sourire de bambin est visible depuis la rue sur le toit d’un immeuble du Boulevard Montmartre (Paris 2ème), côté impair, près de la bouche de métro « Grands Boulevards » (anciennement « Rue Montmartre »).




« Paris d’hier et d’aujourd’hui » (75).

28082010

anglefgmontmartreavecleboulevarden1912.jpg

Nous voici au carrefour du boulevard Montmartre et de la rue du Faubourg Montmartre (9ème arrondissement de Paris). Le premier cliché date de 1912, le second de 2009. Il est à noter que la station de Métro « Rue Montmartre » (nom de la rue prolongée par celle du Faubourg Montmartre) a été débaptisée il y a quelques années. Elle est devenue « Grands Boulevards ». En effet, de très nombreux touristes descendaient ici pensant admirer le Sacré-Coeur !

anglefgmontmartreavecleboulevarden2009.jpg

 

 




PARIS d’hier et d’aujourd’hui (9)…

9032010

ruecaulaincourtbdclichyvers1910.bmp 

Nous voici dans le 18ème arrondissement, au carrefour du Boulevard de Clichy et de la Rue Caulaincourt. Devant nous se dresse l’imposant « Gaumont Palace », le plus grand cinéma du mondeà l’époque. On peut lire aussi sur son fronton le nom d’Hippodrome, l’appellation qui lui fut donné lors de sa construction.

ruecaulaincourtbdclichyen2009.jpg

En voici l’historique (extrait de l’excellente notice qui lui est consacrée, ainsi qu’à son orgue légendaire sur Wikipédia: http://fr.wikipedia.org/wiki/Gaumont_Palace):

« L’histoire de cette salle de cinéma mythique détruite, commence par l’Hippodrome de Montmartre construit pour l’Exposition universelle de 1900 qui s’étendit, à partir de 1899, entre le boulevard de Clichy, la rue Caulaincourt et la rue Forest.     

Construit sous la direction des architectes Cambon, Galeron et Duray et derrière une façade de style Beaux-Arts 1900, il pouvait alors accueillir 5 000 spectateurs pour des exhibitions de cirque, football, pantomime et même de combat naval, sous un immense chapiteau métallique. Par ailleurs, Edouard Niermans y aménagea le grand restaurant.   

L’Hippodrome accueillit, dès 1907, des projections cinématographiques. Il est acheté par Léon Gaumont en 1911, qui y installera le siège de sa société. A sa demande, Henri Belloc construit, en un an, en 1930 et 1931, le plus grand cinéma du monde (jusqu’à 6 000 places) doté d’un écran géant de 24 mètres sur 13 (312 m²).   

En 1932, l’orchestre qui jouait avant et pendant les projections (cinéma muet), est remplacé par un grand orgue Christie (IV/14). Malgré ses 1 100 tuyaux (huit fois moins que Notre-Dame ou Saint Eustache à Paris), il est le plus grand orgue de cinéma importé en France. Vanté comme étant « le plus grand du monde » il ne soutenait pas la comparaison avec les instrument anglais ou américains souvent trois ou quatre fois plus grands que lui. (Une publicité quelque peu mensongère)    La façade fut agrémentée, en 1955, de plaques de verre ondulé avec un effet de cascade la nuit. Il fut détruit en 1972, il devenait en effet difficile de le remplir, et la spéculation immobilière a fait le reste. » 

La première photo date de 1910; la seconde de 2009. On appréciera les immeubles hideux qui ont remplacé l’imposant cinéma… Il est vrai que l’on a construit trop souvent n’importe quoi à Paris entre 1955 et 1985.      







Martinisme-Les Serviteurs I... |
debarquement2009 |
histoire/géographie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | De la guerre dans l'art, de...
| Anglais pour non-spécialist...
| videohistgeo6eme